welcome to panafricailga.org



Call for applications: The International Advisory Committee to work with the Power of Pride Program

(*) Apply through this link: https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020 by 1st September

Background

ThePower of Pride Alliance is a consortium of three organisations, ILGA-Asia, Pan-Africa ILGA and COC Netherlands, that has been invited to enter into a Strategic Partnership with the Dutch government for the next five years (2021 – 2025). The main aim of the program is WORKING TOWARDS DIVERSE AND INCLUSIVE SOCIETIES WHERE LGBTI PEOPLE CAN PARTICIPATE TO THEIR FULL POTENTIAL. This is based on a Theory of Change developed after broad consultations in the movement. The program will support LGBTI groups, initiatives, and organisations in the Asian and African regions. 

Our vision on working with local organisations is closely linked to our goal of ensuring that LGBTI can participate to their full potential. Consequently, LGBTI and their organisations play a central role in the shaping of our program. We work inside-out, supporting LGBTI CBOs in their efforts to bring about change from within their own communities.We aim to transform asymmetric power relations and challenge systemic exclusion, discrimination and oppression. In line with that the Alliance is setting up an International Advisory Committee and inviting candidates from the PAI and ILGA-Asia regions to help us shaping and implementing our program in line with those principles.

Mandate

The international advisory committee (IAC) will be part of the governance structure of the Power of Pride alliance and the main body advising the alliance on planning, implementation and decision-making processes of the program.

The IAC will maintain an overview on strategic governance processes of the alliance and ensure that the interventions and ways of working of the alliance are in line with their core working principles as formulated in the Vision document.

The IAC applies their knowledge and experience to inform the alliance about the main trends, gaps and needs in the broader LGBTI movement.

The IAC can give solicited and unsolicited (open) advice, which must be considered by the Alliance members according to the IACs own Rules of Procedures.

Roles & responsibilities

The International Advisory Committee consists of 10 to 12 members, of which at least 75% are LGBTI identified.

The Committee will be established during the program development phase and will function for the full duration of the program.

The IAC will meet four times per year at most, but with a minimum of at least two meetings. Meetings will be held online, with a possibility of one physical meeting per year.

The role of the Committee is to provide the Program Team with advice on all aspects relating to the implementation of the programme to ensure this is in line with the interests of the partners in the program, the Theory of Change and the Vision, and supports the advancement of LGBTI human rights and the movement globally.

The committee’s areas of advice are:

  • Development of the program proposal to be submitted to the Dutch Ministry of Foreign Affairs
  • Implementation of the Vision & strategy of the alliance (ToC) 
  • Financial and program management – structures and reporting processes
  • Agenda-setting, decision-making and program management of the consortium
  • Advocacy strategy
  • Grant-making structures 
  • Planning, Monitoring, Evaluation and Learning, including mid-term and end evaluation
  • Selection of themes/topics for the learning agenda
  • Communication and public outreach strategy
  • Partner involvement in decision making
  • Sustainability and innovation
  • Integrity and conflicts of interest related to stakeholders of the PoP program

In practice

The IAC will work in close collaboration with the program team. They can reach out to any of the working groups depending on their area(s) of interest. One member of the program team will assist at each committee meeting and the preparation of the agenda. The program team will ask the committee for their advice on relevant issues. In addition, the committee can give unsolicited advice on a relevant area to the program team. The program team will communicate to the Committee how it’s dealt with the advice and with what follow up steps. Advice and communication with the program team are internal by nature and confidential.

The Committee members have the following responsibilities: 

  • To attend online and in-person committee meetings and engage in online conversations or email exchanges with committee members and program team
  • Develop internal rules of procedures and decision making 
  • Elect co-chairs of the committee as well as a secretary from among the members
  • Consult with partners 
  • Contribute to discussions and internal conversations on planning 
  • Writing recommendations & advice reports
  • To select and appoint new members on the committee
  • Adhere to the Vision and principles, including conflict of interest, of the alliance

One committee meeting will be linked to the finalisation of the annual work plan to be submitted to the Dutch Ministry. This could be a physical meeting.





Commitment & remuneration:

Committee members must be able to commit to attend and actively participate in 4 meetings per year, of which 3 online and 1 in-person meeting. Online committee meetings last approximately 2 to 3 hours. Time outside of meetings must also be spent on correspondence, reviewing materials, research, and consultation. Preparation time for all meetings is required. Members are expected to spend an average of 50 hours per year on this as well as 4 or 5 days (including travel) for the in-person meeting.

A member who is absent from more than two consecutive formal meetings without a leave of absence is deemed to have resigned.

Members will receive a remuneration of 250 Euro per meeting, based on attendance, as well as travel expenses, including per diem, to attend the in-person meetings. 

Timeframe

Members serve on the Committee for a two-year term and can both be from partner organisations and non-beneficiaries in the Power of Pride program. Of the first committee composition selected half will stay on for a term of 3 years and a half will step down after 2 years to ensure a smooth transition and continuity to new committee members afterward. The first Committee is expected to begin on 15 September 2020.

Structure of the IAC

  1. The Power of Pride Alliance is seeking to set up an International Advisory Committee representing a wide diversity of identities, expertise, competencies, and skills as well as organizational types and levels of operation from within the LGBTI community.
  2. The Power of Pride Alliance will do so by publishing an open call for expressions of interest for candidates to submit their nominations. The alliance will also reach out and encourage known individuals in their network to apply.
  3. The Governance working group will review all applications based on the list of qualification criteria below and will make a shortlist for the program team to approve the final list of candidates.(*) Apply through this link: https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020 by 1st September

Membership participation/qualification criteria:

  • Diversity: The alliance is inviting candidates from diverse backgrounds within the LGBTI movement, with a particular emphasis on those less visible and more vulnerable communities due to intersecting forms of discrimination. 
  • Demonstrable experience and knowledge: Candidates have at least 3 years of demonstrable experience of LGBTI work in their country or region, and must have an understanding of working with multiple types of stakeholders, including allied governments, donors, other NGOs and activists.
  • Youth participation: to encourage meaningful participation of young activists and leadership development, the alliance is particularly welcoming applications from candidates under 30 (UN definition).
  • The alliance is inviting more junior staff (paid/unpaid) of partner organisations to apply instead of heads of organisations.
  • Network & representation: Individuals must be active in the LGBTI movement and able to demonstrate strong ties and recognition with the communities they work in.
  • Balance of geographical/operational level: Activists/individuals from both local grassroots organizations, country-level, and inter-regional/global actors are invited.
  • Organizational type: Candidates can come from formal or informal organisations or initiatives, established as well as new initiatives.
  • Language: Ability to communicate verbally and in written in English and/or French

Conflict of Interest: 

Committee members will need to act in line with the alliance’s code of conduct and declare any possible conflict of interest at the start of their term as well as at the start of a meeting in relation to agenda items where this may arise. Members cannot be involved in conversations that may impact or involve their organisations directly.

(*) Apply through this link: https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020 by 1st September

Deadline:

If you are interested in contributing to the International Advisory Committee and play a role in the implementation of an international LGBTI program, please submit your candidacy by 1 Septemberthe latest by filling out the questionnaire. Make sure to address the criteria as mentioned above.

(*) Apply through this link: https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020 by 1st September

Termes de référence
Comité consultatif international du programme Power of Pride

Déposez votre candidature via ce lien : https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020

Contexte

L’alliance Power of Pride est un regroupement de trois organisations : ILGA-Asia, Pan-Africa ILGA et COC Nederland. Ce groupe a été invité à conclure un partenariat stratégique avec le gouvernement néerlandais pour les cinq années à venir (2021 – 2025). L’objectif principal du programme est le suivant : agir en faveur de sociétés diverses et inclusives, au sein desquelles les personnes LGBTI peuvent pleinement participer. Cet objectif est poursuivi par le biais d’une une théorie du changement élaborée dans le sillage de larges consultations au sein du mouvement. Le programme soutiendra les groupes, initiatives et organisations LGBTI dans les régions d’Asie et d’Afrique.

Notre approche en matière de collaboration avec les organisations locales est étroitement liée à cet objectif. Dès lors, les LGBTI et leurs organisations jouent un rôle crucial dans le cadre de l’élaboration du programme. Nous travaillons de l’intérieur pour aller vers l’extérieur (approche INSIDE OUT), en épaulant les organisations communautaires LGBTI qui cherchent à faire advenir des changements au sein de leurs propres communautés. Nous souhaitons transformer les relations de pouvoir asymétriques et lutter contre l’exclusion, la discrimination et l’oppression systémiques. Dans cet esprit, l’Alliance va mettre sur pied un comité consultatif international et inviter des candidats des régions PAI et ILGA-Asie à participer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un programme conforme à nos principes.

Mandat

Le comité consultatif international (CCI) fera partie de la structure de gouvernance de l’alliance Power of Pride. Ce comité fera office de principal organe de conseil de l’alliance en matière de planification, de mise en œuvre et de processus décisionnels du programme. Le CCI disposera d’une vue d’ensemble des processus de gouvernance stratégique de l’alliance et veillera à ce que les actions et les méthodes de travail de l’alliance restent conformes à ses principes fondamentaux, tels que formulés dans le document exposant la vision du programme. Le CCI déploiera ses connaissances et son expérience pour informer l’alliance à propos des tendances principales, des lacunes et des besoins du mouvement LGBTI dans son ensemble. Le CCI peut émettre des conseils sollicités et non sollicités (ouverts). Ces conseils doivent être pris en compte par les membres de l’alliance, conformément au règlement intérieur du CCI.

Rôles et responsabilités

Le Comité consultatif international sera composé de 10 à 12 membres, dont 75 % s’identifient comme LGBTI. Le comité sera constitué pendant la phase de développement du programme et sera actif pendant toute la durée du programme. Le CCI se réunira entre 2 et 4 fois par an. Les réunions se tiendront en ligne, avec la possibilité d’une réunion physique annuelle.

Le rôle du Comité est de prodiguer des conseils sur tous les aspects relatifs à la mise en œuvre du programme à l’équipe travaillant sur ce dernier. Ces conseils ont pour but de s’assurer que la mise en œuvre du programme soit conforme aux intérêts des partenaires, à la théorie du changement et à la vision. Enfin, il s’agit aussi de faire en sorte que ce programme apporte une pierre à l’édifice du progrès des droits humains LGBTI et du mouvement dans le monde.

Le comité peut prodiguer des conseils dans les domaines suivants :

  • Élaboration de la proposition de programme à soumettre au ministère néerlandais des affaires étrangères
  • Mise en œuvre de la vision et de la stratégie de l’alliance (Théorie du Changement)
  • Gestion financière et gestion des programmes, structures des rapports et processus de rédaction des rapports
  • Création de l’agenda, processus de prise de décision et gestion du programme de l’alliance
  • Stratégie de sensibilisation
  • Structures d’octroi de subventions
  • Planification, suivi, apprentissage et évaluation, notamment évaluation à mi-parcours et évaluation finale
  • Sélection des thèmes / sujets pour le programme d’apprentissage
  • Stratégie de communication et de sensibilisation du public
  • Participation des partenaires à la prise de décision
  • Pérennité et innovation
  • Intégrité et conflits d’intérêts liés aux parties prenantes du programme Power of Pride

En pratique

Le CCI travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du programme. Il peut communiquer avec n’importe quel groupe de travail, en fonction de leur(s) champ(s) d’intérêt. Un membre de l’équipe du programme participera à chaque réunion du comité, ainsi qu’à la préparation de l’ordre du jour. L’équipe du programme demandera au comité d’émettre un avis à propos des sujets pertinents. En outre, le comité peut donner à l’équipe du programme des conseils non sollicités s’ils s’avèrent pertinent. L’équipe du programme devra expliquer au comité comment elle a pris en compte les conseils. Elle devra aussi présenter les mesures de suivi adoptées. Les conseils émis par le comité et la communication avec l’équipe du programme sont de nature interne et confidentielle.

Les membres du comité endossent les responsabilités suivantes :

  • Assister aux réunions en ligne et physiques du comité. Participer à des conversations en ligne ou à des échanges de courriels avec les membres du comité et l’équipe du programme
  • Élaborer un règlement intérieur et des règles internes de prise de décision
  • Élire parmi les membres les coprésident(e)s de la commission ainsi qu’un(e) secrétaire
  • Consulter les partenaires
  • Contribuer aux discussions et aux conversations internes relatives à la planification
  • Rédiger des rapports de recommandations et de conseils
  • Sélectionner et nommer les nouveaux membres du comité
  • Adhérer à la vision et aux principes de l’alliance, y compris en matière de conflits d’intérêts

Une réunion du comité concernera la finalisation du plan de travail annuel, qui sera ensuite transmis au ministère néerlandais. Il pourra s’agir de la réunion physique.

Implication et rémunération :

Les membres du comité doivent être en mesure de s’engager à participer activement à quatre réunions par an, dont trois en ligne et une physique. Les réunions en ligne du comité dureront environ deux à trois heures. Hors des réunions, du temps doit également être consacré à la correspondance, à l’examen des documents, à la recherche et à la consultation. Il faut également ménager un temps de préparation pour toutes les réunions. Les membres doivent y consacrer en moyenne 50 heures par an, ainsi que quatre ou cinq jours (déplacements inclus) pour la réunion physique.

Un membre qui s’absente pendant plus de deux réunions consécutives, sans justificatif d’absence, est considéré comme ayant démissionné.

Les membres recevront une rémunération de 250 euros par réunion (en fonction de la présence à la réunion), ainsi qu’un défraiement pour le transport (incluant des indemnités journalières) pour assister aux réunions en personne.

Calendrier

Les membres siègeront au comité pour un mandat de deux ans et pourront être issus d’organisations partenaires ou d’organisation non bénéficiaires du programme Power of Pride. Parmi les membres du premier comité, la moitié disposera d’un mandat de trois ans, tandis que l’autre moitié aura un mandat de deux ans, ce afin d’assurer une transition fluide pour les nouveaux membres du comité. Le premier comité débutera ses activités le 15 septembre 2020.

Structure du CCI

L’alliance Power of Pride veut mettre en place un comité consultatif international représentatif d’un grand éventail d’identités, d’expertises, de compétences et d’aptitudes, de typologie d’organisations et de niveaux opératoires au sein de la communauté LGBTI. Ainsi, l’alliance Power of Pride publiera un appel à manifestation d’intérêt pour collecter des candidatures. L’alliance contactera elle-même des membres connus de son réseau et les encouragera à déposer leur candidature.

Le groupe de travail sur la gouvernance examinera toutes les candidatures, à l’aune de la liste des critères de qualification listés ci-dessous. Il établira une liste restreinte, afin que l’équipe du programme approuve une liste finale.

Critères de participation/qualification des membres :

  • La diversité : l’alliance souhaite que des personnes d’origines diverses au sein du mouvement LGBTI se portent candidats, en mettant l’accent sur les communautés moins visibles et plus vulnérables, en raison de formes de discrimination croisées.
  • Expérience et connaissances avérées : les candidats ont au moins trois ans d’expérience avérée de travail LGBTI dans leur pays ou région, et doivent disposer d’une compréhension de la collaboration avec de multiples types d’acteurs, y compris les gouvernements alliés, les donateurs, les autres ONG et les militants.
  • Participation des jeunes : afin d’encourager la participation de jeunes militants et le développement du leadership, l’alliance accueillera favorablement les candidatures des personnes de moins de 30 ans (définition des Nations unies).
  • L’alliance invite les jeunes employés (rémunérés/non rémunérés) des organisations partenaires à déposer leur candidature, plutôt que les dirigeant(e)s d’organisations.
  • Réseau et représentation : les personnes doivent être actives au sein du mouvement LGBTI et doivent pouvoir témoigner de connexions solides et d’une reconnaissance au sein des communautés où elles œuvrent.
  • Équilibre géographique / opérationnel : les militants/individus des organisations locales, les acteurs nationaux et interrégionaux/mondiaux sont tous invités à déposer leur candidature.
  • Type d’organisation : les candidats peuvent provenir d’organisations ou d’initiatives formelles ou informelles, bien installées ou nouvelles.
  • Langue : capacité à communiquer oralement et par écrit en anglais et/ou en français.

Conflit d’intérêts :

Les membres du comité devront agir en conformité au code de conduite de l’alliance et déclarer tout conflit d’intérêt éventuel lors de leur prise de fonction, ainsi qu’au début d’une réunion s’il y a un lien avec les points de l’ordre du jour. Les membres ne peuvent pas participer à des débats qui pourraient avoir une incidence sur ou impliquer directement leurs organisations.

Date limite :

Si vous souhaitez participer au Comité consultatif international et jouer un rôle dans la mise en œuvre d’un programme international LGBTI, veuillez déposer votre candidature avant le 1er septembre en remplissant le questionnaire. Assurez-vous de répondre aux critères mentionnés ci-dessus.

Déposez votre candidature via ce lien : https://www.surveymonkey.com/r/IACPOP2020

COVID-19

Postponement Notice/ Avis de report

Please note the following statement with regard to the postponement of the PAI Conference.

Veuillez noter la déclaration suivante concernant le report de la conférence PAI.

Pan Africa ILGA Donor Pre-Conference

Global Philanthropy Project (GPP) will partner with Pan Africa ILGA to organise a one-day donor pre-conference for grant makers invested in Africa’s LGBTQI human rights movements. If you are a funder, you can express your interest in participating in the donor pre-conference by signing up for more info here:

ONLINE REGISTRATION FORMS

DEADLINE for submissions FRIDAY 28 FEBRUARY 2020

SCHOLARSHIP APPLICATION

SELF-PAYING REGISTRATION

NOTICE BOARD

Thank you for your patience.

Copyright 2019 Pan Africa ILGA (SA Government NPO Registration search link) The African Region Of The International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans And Intersex Association (ILGA) Pan Africa ILGA was registered in Johannesburg, 155-669 NPO, 22/07/2015